LES PRIX ISEM
DE LA PHOTOGRAPHIE DOCUMENTAIRE

Le Grand Prix ISEM 2022 a été attribué à Felippe Fittipaldi pour sa série Eustasy. Ce photographe et vidéaste brésilien explore les questions sociales, culturelles et environnementales.
Depuis 2014, il se rend chaque année à Atafona, une petite ville située dans le delta du fleuve Paraíba do Sul, au Brésil, où il documente l’accélération des effets du changement climatique causé par l’exploitation humaine.

Le jury a aussi retenu le travail de quatre autres photographes, finalistes de ce Grand Prix :
- Borderlands, un voyage américain de Francesco Anselmi ;
- The Final Days of Georgian Nomads de Natela Grigalashvili ;
- Civilians under Arms - Hundred Portraits d’Emeric Lhuisset ;
- et Platzkart de Maria Plotnikova.

Le Prix ISEM Jeune Photographe a été attribué à Clément Marion pour sa série Phoenix. Cette bourse vient récompenser une série de portraits de grands brulés qui ont acceptés de se dévoiler, que le photographe a réalisé au collodion humide.

Découvrez plus en détail les sujets des lauréates 2021 ainsi que ceux des années précédentes par ici LAURÉAT.E.S

 


Combien de photographes au talent certain, en France ou ailleurs, manquent de moyens pour achever un sujet ? Combien, après quelques mois passés à documenter un sujet, arrêtent ?

Parce que leur sujet est plus complexe qu’ils ou elles ne l’avaient envisagé, qu’il demande plus de temps qu’imaginé. Les photographes passent alors à autre chose en espérant trouver une histoire plus rentable, nécessitant parfois moins d’engagement sur fonds propres.

C’est pour soutenir ces projets difficiles que le festival ImageSingulières, le journal d’information Mediapart et l’ETPA, école de photographie et de game design installée à Toulouse, s’engagent, depuis 2018, autour de deux prix

Le « Grand prix ISEM » est ouvert aux photographes du monde entier. Doté de 8000 euros, il entend contribuer à développer et achever un travail documentaire en cours. Ce prix devra être utilisé pour poursuivre le travail récompensé. Dès l’annonce des résultats du prix, ce travail sera présenté sous forme de portfolio sur Mediapart et une fois complété, il fera l’objet d’une exposition à ImageSingulières.

Le second « Prix ISEM jeune photographe » s’adresse lui aux moins de 26 ans résident sur le sol français. Doté de 2000 euros, il récompensera là aussi un travail en cours qui sera publié sur Mediapart. Le ou la lauréat.e pourra aussi intégrer une Masterclass de 3ème année à l’ETPA.

CANDIDATER / APPLY